Sanctifier le jour du sabbat : Le jour du sabbat est véritablement un délice

frère Bill Onofrychuk, pieu d’Ottawa, Ontario

Lors de la conférence générale d’avril 2015, président Russell M. Nelson du Collège des douze apôtres de l’Église de JésusChrist des Saints des Derniers Jours a fait un discours historique intitulé « Le sabbat est un délice ». Dans son discours, président Nelson invitait les membres de l’Église à mieux sanctifier le jour du sabbat :

« [Le Christ] voulait que nous comprenions que le sabbat était le don qu’il nous offrait, nous accordant un vrai répit dans les difficultés de la vie quotidienne et la possibilité de nous ressourcer spirituellement et physiquement. Dieu nous a donné ce jour spécial, non pour l’amusement ou le travail quotidien, mais pour nous reposer de notre devoir et nous soulager physiquement et spirituellement.

Lorsque j’étais bien plus jeune, j’ai étudié des listes que d’autres personnes avaient faites concernant ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire le jour du sabbat. Ce n’est que plus tard que j’ai appris dans les Écritures que mon comportement en ce jour-là était un signe entre moi et mon Père céleste. Grâce à cette compréhension, je n’ai plus eu besoin de listes de choses à faire et à ne pas faire. Lorsque je devais décider si une activité convenait au sabbat, je me demandais simplement : ‘Quel signe est-ce que je veux donner à Dieu ?’ Cette question a rendu limpides mes choix concernant le jour du sabbat.

La foi en Dieu engendre l’amour pour le sabbat. La foi au sabbat engendre l’amour pour Dieu. Un sabbat sacré est véritablement un délice. »

Frère Bill Onofrychuk de Kanata, en Ontario, affirme qu’au cours de la dernière année il a modifié sa façon de sanctifier le jour du sabbat en revoyant toujours ses leçons du dimanche à l’avance, en méditant sur le sacrifice expiatoire pendant toute la semaine, ce qui lui permet de mieux se concentrer sur le sacrifice expiatoire lorsqu’il prend la SainteCène le dimanche.

« Mon épouse et moi lisons et préparons les leçons avant le dimanche afin de pouvoir nous concentrer sur l’esprit et de ne pas être si occupés et si pressés le jour du sabbat. Prendre la SainteCène et se concentrer sur le Sauveur aident notre famille entière à se souvenir des alliances que nous avons faites et renforcent notre relation avec notre Sauveur et notre Père céleste. »

Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres a donné le conseil suivant : « Malheureusement, pendant six jours de la semaine, nous sommes très occupés. Le jour du sabbat nous permet de nous tourner vers le Seigneur, vers nos familles, vers les personnes dans le besoin. Tirez profit de ce temps de repos. Vous en avez besoin, et d’autres personnes ont besoin de vous. » [Traduction] (Upon My Holy Day, en anglais seulement).

Bill apprécie également de pouvoir consacrer une partie du sabbat à lire les écritures, à prier, à écouter des messages spirituels pendant les réunions à l’église et à prendre part à des activités qui l’aide à mieux connaître Dieu. Il admet que la sanctification du jour du sabbat lui permet d’établir une meilleure relation avec sa famille.

« J’ai hâte au dimanche, car je suis tellement occupé pendant la semaine que j’ai besoin de me ressourcer physiquement, mentalement et surtout spirituellement. Je n’ai pas beaucoup de jours de congé, vous devinez donc que le temps que je passe avec ma famille est très précieux pour moi. C’est une des raisons pour lesquelles j’aime le jour du sabbat, car je peux passer cette journée avec ma famille. Lorsque nous nous préparons pour le dimanche, nous avons déjà fait tout ce qu’il y avait à faire durant la semaine. Je peux donc voir le dimanche arriver et n’avoir rien d’autre à faire que de méditer sur ma relation avec Dieu et de réfléchir sur la façon dont je me conduis en tant que mari et que père. »

Entre autres choses qu’il fait pour se concentrer plus sur sa famille le dimanche, il téléphone aux membres de la famille qui vivent au loin et il fait de la généalogie avec son épouse et ses quatre enfants.

« J’aime faire de la généalogie, et les enfants aiment bien les histoires qui se rapportent à leurs ancêtres. Nous aimons aussi visiter la famille et les amis et renforcer ces relations. Nous recevons souvent des gens pour souper ou pour venir prendre le dessert avec nous ou parfois c’est nous qui sommes invités chez des parents ou des amis. Nous prenons des marches ensemble ou nous passons du temps ensemble à l’extérieur. L’important, c’est que nous essayons surtout de faire du jour du sabbat une journée différente et spéciale parce que c’est un jour spécial. »

Écrire dans son journal et faire de la musique avec sa famille aident également à resserrer les liens familiaux le jour du sabbat. « Le dimanche, nous lisons les écritures, nous regardons des vidéos familiales ou nous regardons des livres de souvenirs. Nous aimons aussi jouer les différents instruments que nous avons à la maison. Nous avons beaucoup d’activités d’artisanat et de livres à colorier qui nous tiennent occupés, nous et les enfants », affirme Bill.

Depuis que frère Onofrychuk a apporté ces changements, il a constaté qu’il règne une paix plus grande dans la maison. « Je sens que je suis entièrement une meilleure personne lorsque je mets en pratique les principes de l’Évangile et que je sanctifie le jour du sabbat. Je suis plus proche de ma famille… C’est difficile d’être loin d’eux lorsque je suis au travail pendant la semaine. Le sabbat, c’est une journée où je peux rétablir le lien avec eux afin de faire progresser et de renforcer notre relation. Lorsque j’étais petit, ma mère m’a enseigné l’importance du jour du sabbat et les bénédictions qui en découlent. Nous ne sommes pas toujours parfaits, mais nous nous efforçons de sanctifier ce jour spécial. »

Elder James E. Evanson des soixante-dix considère que la sanctification du jour du sabbat apporte de la joie dans sa vie. Il affirme : Ésaïe (dans l’Ancien Testament) nous encourage à nous faire un délice du jour du sabbat. J’aime beaucoup ce mot, car il me rappelle que le dimanche doit être un jour rempli de joie. Je trouve personnellement de la joie dans le jour du sabbat de quatre façons. Tout d’abord, j’ai la chance de pouvoir mettre de côté mes tracas quotidiens. Deuxièmement, cette journée est centrée sur ma famille, nous pouvons rire ensemble, partager des moments spirituels, rendre service et passer du temps ensemble. Troisièmement, le jour du sabbat est une excellente journée pour servir les autres et rendre témoignage. Enfin, et le plus important, je peux prendre la SainteCène et ressentir la joie qu’apporte le sacrifice expiatoire de notre Sauveur JésusChrist. Le jour du sabbat est véritablement un délice. »

Liens : http://canadafr.lds.org/famille-bell-et-cornemuse

http://canadafr.lds.org/servir-les-enfants-de-notre-pere-la-joie