Sauter le menu général

Écouter l’Esprit à travers les luttes de la vie

Wrestling Family

Il y a quelques années, ma plus jeune fille, Maren, nous a informés qu’elle voulait faire partie de l’équipe de lutte de son école secondaire.  Nous ne connaissions rien à propos de la lutte, mais nous avons vite compris que ce sport exige des heures de pratique pour quelques minutes de compétition.  Une fin de semaine en particulier, mon épouse et moi avons fait 10 heures de route pour se rendre dans une ville au nord de l’Alberta pour regarder Maren participer à des matchs éliminatoires provinciaux.  Elle a dominé le tournoi et a éliminé chacun de ses adversaires en 30 secondes.  Ainsi, 20 heures de conduite aller-retour nous ont permis de regarder environ 2 minutes et demie de lutte!  Ce qui est encore plus impressionnant, c’est les centaines d’heures que Maren a eu à pratiquer pour se préparer aux 2 minutes et demie de lutte.  De la même façon que Maren a passé des heures à se pratiquer et les heures que nous avons faites en voiture pour se rendre à la compétition, nous avons aussi passé des années dans la vie pré-mortelle avec notre Père céleste à apprendre à ses côtés pour se préparer à venir dans cette vie.  Cette vie est relativement courte par rapport à l’éternité, mais a des conséquences énormes sur la vie que nous aurons après que nous quitterons cette vie.  Alma nous rappelle que « … il y a eu un temps accordé à l’homme pour se repentir, oui, un temps probatoire, un temps pour se repentir et servir Dieu » (Alma 42:4).  Parce que ce temps est relativement court, nous devons apprendre à suivre notre Père céleste.

Jesus Christ

Notre Père céleste ne nous a pas laissés seuls dans cette lutte que nous appelons la mortalité.  Son Fils,  Jésus-Christ, a promis « … je prierai le Père, il vous donnera un autre consolateur … qui est le Saint-Esprit, … il vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit (Jean 14 :16,26*).  Apprendre à écouter et à réagir au chuchotement du Saint-Esprit est l’une des capacités les plus importantes de la vie.  Sœur Julie B. Beck, ancienne présidente générale de la Société de Secours, a un jour enseigné que « la capacité de se qualifier pour la révélation personnelle, de la recevoir et d’agir en conséquence est la qualité la plus importante que l’on puisse acquérir dans cette vie» (avril 2010, « Et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon esprit »).  Le président Russell M. Nelson nous a récemment avertis que « toutefois, dans les jours à venir, il ne sera pas possible de survivre spirituellement sans l’influence directrice, réconfortante et constante du Saint-Esprit. » (avril 2018, « Révélation pour l'Église, révélation pour notre vie »)

Maren with her medal

Le Saint-Esprit agit beaucoup comme notre entraîneur de lutte personnelle.  Je me souviens d’un match en particulier auquel Maren participait.  Son adversaire se battait férocement, mais finalement, Maren fut capable de lutter afin de le clouer au tapis et avoir le dessus.  Nous l’encouragions bruyamment, alors que Maren était de plus en plus proche de pouvoir mettre les épaules de son adversaire au sol et gagner le match.  Il y avait un autre match qui se déroulait en même temps et il y avait de fortes acclamations dans tout le gymnase.  Alors que Maren tentait de clouer son adversaire au sol, son entraîneur lui a discrètement dit : « Tourne les hanches, » Maren a obéit, obtenant l’effet de levier nécessaire et clouant ainsi son adversaire au tapis pour la victoire.  Comment Maren a-t-elle entendu son entraîneur dans tout ce bruit?  Pourquoi a-t-elle écouté sa voix au lieu de toutes les autres voix qui l’entouraient?  Les réponses à ces deux questions nous donnent un modèle afin de réussir à placer notre adversaire spirituel au tapis dans notre brève, mais éternellement importante bataille ici sur cette terre.

Premièrement, comment Maren a-t-elle pu entendre son entraîneur dans tout ce bruit?  On a rappelé à Élie la nécessité de développer l’habileté d’entendre l’inspiration du Saint-Esprit au milieu du bruit de ce monde.  On lui a promis que le Seigneur passerait.  Tandis qu’il se tenait sur la montagne vint, « … un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : l’Éternel n’était pas dans le vent.  Et après le vent, ce fut un tremblement de terre : l’Éternel n’était pas dans le tremblement de terre.  Et après le tremblement de terre, un feu : l’Éternel n’était pas dans le feu.  Et après le feu, un murmure doux et léger. »  (1 Rois 19 :11-12*)  Après ces nombreuses heures de pratique, Maren avait appris à entendre la « petite voix » de son entraîneur, de sorte que, lorsqu’elle a eu besoin de ses conseils, elle a pu l’entendre par-dessus toutes les autres voix.

Pre-earth life

Dans un monde où il y a tant de voix, tant de tumultes, nous devons nous rappeler que nous connaissons Dieu et que nous sommes ses enfants.  Le président Ezra Taft Benson nous a rappelé que « nous connaissions très bien notre Père céleste autrefois … rien ne nous surprendra plus lorsque nous traverserons le voile … que de se rendre compte à quel point nous connaissons notre Père et à quel point son visage nous est familier. »  (“Jesus Christ – Gifts and Expectations,” Ensign, Dec. 1988).**  Écoutons sa voix, nous la connaissons.  Le Saint-Esprit chuchote des paroles apaisantes à notre esprit: « Quel témoignage plus grand peux-tu avoir que celui de Dieu? » (Doctrine & Alliances 6:23).  Lorsqu’il nous murmure calmement de « tourner les hanches », de changer de cap ou de revenir sur le chemin de l’alliance, alors ayons le courage d’obéir.

Ainsi, l’importance de la deuxième question.  Pourquoi Maren a-t-elle écouté la voix de son entraîneur au lieu de toutes les autres?  Elle avait appris à faire confiance à cette voix.  Maren avait créé une relation avec son entraîneur pendant des heures à le regarder, à apprendre de lui et à passer du temps avec lui.  Nous devons faire la même chose avec le Saint-Esprit.

Regina Temple

Nous devons aller où nous pouvons le voir.  Le temple est la maison du Seigneur.  Sa présence est là.  Nous devons apprendre de Lui en étudiant les paroles des prophètes trouvées dans les Écritures et les discours des conférences générales.  Nous pouvons passer du temps avec lui lors de son Saint jour, alors que nous prenons la Sainte-Cène, que nos péchés nous sont pardonnés et que nous avons la promesse que son Esprit sera toujours avec nous.  En voyant sa présence dans le temple, en apprenant de ses prophètes choisis et en faisant du sabbat un délice, nous développerons la confiance dont nous avons besoin pour obéir à ses plus petites inspirations, dont beaucoup d’entre elles nous inciterons à servir les autres et partager son Évangile.

Les années où Maren a pratiqué la lutte m’ont appris trois leçons précieuses.  Premièrement, nous avons peu de temps sur cette terre pour choisir de suivre Dieu.  Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre la moindre petite partie de ce temps précieux pour des choses qui ne nous rapprocheront pas de notre Père céleste.  Deuxièmement, nous devons apprendre à reconnaître la voix de l’Esprit dans ce monde tumultueux.  Cette voix nous enseignera toujours ce que nous devons faire pour surmonter toutes nos épreuves.  Troisièmement, l’obéissance à cette voix nous apportera la paix et la joie malgré nos luttes.

President Russell M. Nelson

Rappelons-nous les paroles du président Russell M. Nelson: « Je suis optimiste pour l’avenir.  Chacun de nous aura de nombreuses possibilités de progresser, de participer et d’apporter l’Évangile à toutes les extrémités de la terre.  Mais je ne suis pas non plus naïf quant aux jours qui nous attendent.  Nous vivons dans un monde complexe et de plus en plus querelleur.  Du fait de la disponibilité incessante des réseaux sociaux et du cycle des actualités 24h/24, nous sommes constamment bombardés de messages.  Pour avoir le moindre espoir de faire le tri parmi les myriades de voix et les philosophies des hommes qui attaquent la vérité, nous devons apprendre à recevoir la révélation.

Notre Sauveur et Rédempteur, Jésus-Christ, va accomplir certaines de ses œuvres les plus puissantes d’ici à son retour.  Nous allons voir des indications miraculeuses que Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, président cette Église en majesté et en gloire.  Toutefois, dans les jours à venir, il ne sera pas possible de survivre spirituellement sans l’influence directrice, réconfortante et constante du Saint-Esprit.  Mes frères et sœurs bien-aimés, je vous supplie d’accroître votre capacité spirituelle de recevoir la révélation… Décidez de faire l’effort spirituel requis pour bénéficier du don du Saint-Esprit et entendre la voix de l’Esprit plus fréquemment et plus clairement. » (Avril 2018, « Révélation pour l'Église, révélation pour notre vie »)

*La Bible en français n’est pas disponible sur le site français de lds.org

**Cet article n’est pas disponible en français. Le magazine  « Le Liahona » datant avant les années 2000 ne se retrouve pas dans les archives du site français de lds.org