Sauter le menu général

Partie 1, Le service pastoral un par un : un examen de Trois Néphi 7-17

Christ teaching the Nephites

Apprendre comment servir à partir du Livre de Mormon

Lors de la réunion de formation des dirigeants dans le cadre de la conférence générale (avril 2018), Elder M. Russell Ballard, président intérimaire du Collège des douze apôtres, a conseillé une façon d’acquérir une meilleure compréhension fondée sur les écritures des termes « servir, instruire » :

Je vous invite à étudier Trois Néphi et à relever toutes les références au service sous toutes ses formes ainsi que chaque mention de l’expression « un par un ». Une fois que vous aurez soigneusement relevé toutes ces références et ces expressions, réfléchissez à ce que le Livre de Mormon enseigne au sujet du service.

Elder M Russell Ballard

Voir la vidéo Le service pastoral efficace

Dans Trois Néphi, une forme des mots enseigner et servir est utilisée 34 fois; les mots « un par un » sont cités quatre fois. (Les références à ces mots dans Trois Néphi ont été écrits italiques et soulignés pour aider les lecteurs à les repérer plus facilement.) 

Le ministère du prophète Néphi

Les cinq premières références sont liées au prophète Néphi. Trente-et-un ans s’étaient écoulés depuis que les signes miraculeux de la naissance de Jésus avaient été reçus, mais Néphi vivait alors à une époque où les gens « […] lapidaient les prophètes et les chassaient de parmi eux ». (3 Néphi 7:14). Cependant, Néphi avait « […] reçu le pouvoir d’être informé sur le ministère du Christ, […] » (3 Néphi 7:15). Il savait que Jésus était à la première étape de son ministère mortel en Israël, alors Néphi fit de même et alla parmi son people et « […] commença à témoigner hardiment du repentir et du pardon des péchés par la foi au Seigneur Jésus-Christ. Et il leur enseigna  beaucoup de choses; […] Et Néphi enseigna avec puissance et avec une grande autorité » (3 Néphi 7:16-17). Son pouvoir était plus grand que celui des personnes qui s’opposaient à lui, « […] car si grande était sa foi au Seigneur Jésus-Christ que des anges le servaient chaque jour » (3 Néphi 7:18). Comme Jésus, Néphi a accompli beaucoup de miracles : « […] il chassait les démons et les esprits impurs; et il ressuscita même son frère d’entre les morts, après que celui-ci eut été lapidé […] » (3 Néphi 7:19). Beaucoup de ceux qui avaient été guéris de leurs maladies et de leurs infirmités « […] montrèrent aussi des signes et firent quelques miracles parmi le peuple » (3 Néphi 7:22). Comme l’Évangile continuait de se répandre au cours des trois années suivantes, Néphi a ordonné des hommes « […] à ce ministère, afin que tous ceux qui viendraient à eux fussent baptisés d’eau, et cela pour témoigner et attester devant Dieu et au peuple qu’ils s’étaient repentis et avaient reçu le pardon de leurs péchés » (3 Néphi 7:25). Les expériences de Néphi pendant des périodes de grandes difficultés et de tribulations nous montrent qu’il faut enseigner avec assurance et servir les autres comme si « […] l’Esprit de Dieu avait agi sur [nous] » (3 Néphi 7:22).

Jésus‑Christ se présente patiemment au temple

Les 29 prochaines références sont centrées sur le Christ « […] leur montrant son corps et les instruisant ; et le récit de son ministère […] » (3 Néphi 10:19). Après l’ascension du Christ à Jérusalem, les Néphites et les Lamanites les plus dignes (qui avaient été sauvés des destructions cataclysmiques qui se sont produites pendant et après la crucifixion) ont entendu la voix du Père proclamer « Voici mon Fils bien-aimé, en qui je me complais, en qui j’ai glorifié mon nom : écoutez-le » (3 Néphi 11:7). Après que Jésus est descendu du ciel et s’est présenté, « […] toute la multitude tomba à terre; […] » (3 Néphi 11:12). Puis, Jésus leur demanda de se lever et de venir à lui : « Et il arriva que la multitude s’avança et mit la main dans son côté, et toucha la marque des clous dans ses mains et dans ses pieds ; et cela, ils le firent, s’avançant un à un […] » (3 Néphi 11:15).

Christ in the Americas

La multitude est décrite ainsi « […] et ils étaient au nombre d’environ deux mille cinq cents âmes, hommes, femmes et enfants » (3 Néphi 17:25). Si chaque personne n’a pris ne fut-ce que cinq secondes pour toucher Jésus, cela signifie que cet échange a duré au moins deux heures et demie. Pourtant, Jésus a pris tout le temps nécessaire afin que toutes ces personnes « […] connussent avec certitude et eussent témoigné qu’il était celui à propos duquel les prophètes avaient écrit qu’il viendrait » (3 Néphi 11:15). Jésus a montré l’exemple qu’instruire un par un ne doit pas être activité que l’on fait rapidement, mais plutôt une action personnelle accomplie avec patience.

Jésus enseigne les principes et les doctrines de l’Évangile

Lorsque la multitude a reçu un témoignage de la divinité de Jésus-Christ, il a  commencé à leur enseigner « […] la doctrine que le Père m’a donnée; […] » (3 Néphi 11:32). Sa revue du Sermon sur la montagne (Matthieu 5: 6 et 7) a commencé par une nouvelle béatitude : « […] bénis êtes-vous si vous prêtez attention aux paroles de ces douze que j’ai choisis parmi vous pour vous instruire et pour être vos serviteurs; […] » (3 Néphi 12:1). Une autre référence du Livre de Mormon explique clairement que le service des 12 apôtres exigeait un engagement complet de leur part : « Car voici, vous êtes ceux que j’ai choisis pour instruire ce peuple. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez ou de ce que vous boirez ; ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus […] » (3 Néphi 13:25). Les conseils que le Christ donne dans 3 Néphi 13:25-34 ne visaient pas la multitude, mais les serviteurs spéciaux qu’il avait choisis. 

Jesus Christ

Le rassemblement littéral d’Israël

Les prochaines références au service et à l’enseignement sont liées aux responsabilités du Christ en tant que « […] bon berger » (Jean 10:11). Pendant qu’il était en Israël, Jésus avait annoncé « J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix […] » (Jean 10:16). Cette prophétie s’est accomplie lorsque le Christ est apparu en Amérique. Jésus a alors expliqué : « Et en vérité, en vérité, je vous dis que j’ai d’autres brebis qui ne sont pas de ce pays, ni du pays de Jérusalem, ni d’aucune partie du pays alentour où je suis allé exercer mon ministère » (3 Néphi 16:1). Il ira à eux « […] et ils entendront ma voix et seront comptés parmi mes brebis, afin qu’il y ait un seul troupeau, un seul berger […] » (3 Néphi 16:3). Cette prophétie a été donné afin que « […] mon peuple de Jérusalem, ceux qui m’ont vu et ont été avec moi dans mon ministère, […] obtiennent une connaissance de vous et aussi des autres tribus qui leur sont inconnues, […] Et alors, je les rassemblerai des quatre coins de la terre […] » (3 Néphi 16:4-5). Pour vraiment comprendre le ministère du Christ, nous devons participer au « […] au rassemblement littéral d’Israël […] » en établissant avec foi des pieux de Sion partout dans le monde et en nous préparant pour le moment où « […] le Christ régnera en personne sur la terre, que la terre sera renouvelée et recevra sa gloire paradisiaque » (Articles de foi 1:10).

Jésus répond aux capacités et aux besoins des gens

Après avoir prophétisé sur le rétablissement de l’Évangile dans les derniers jours, Jésus a perçu que la multitude était faible et ne pouvait pas comprendre « […] toutes les paroles que mon Père me commande de vous dire maintenant » (3 Néphi 17:2). Il s’est préparé à partir en leur disant qu’il reviendrait le lendemain. Puis, il jeta de nouveau un regard sur la multitude et « […] vit qu’elle était en larmes et avait les regards fixés sur lui, comme si elle voulait lui demander de demeurer encore un peu avec elle » (3 Néphi 17:5). Observant les désirs non exprimés de leur cœur, Jésus détermina ce dont les gens avaient besoin et fit ce qui suit :

  • Leur demanda d’amener leur malades, leurs affligés, leurs estropiés, leurs aveugles et leurs muets et tous ceux qui étaient affligés de toute autre manière « […] et il guérit chacun d’eux à mesure qu’on les lui amenait » (3 Néphi 17:9),
  • Permit à la multitude de baigner ses « […] pieds de leurs larmes » (3 Néphi 17:10),
  • « Et il arriva qu’il commanda qu’on lui amenât les petits enfants » (3 Néphi 17:11),
  • Il s’agenouilla avec eux en prière (3 Néphi 17:13-18),
  • Il leur commanda de se lever et il les bénit (3 Néphi 17:19-20),
Jesus Christ and the children
  • Puis, « […] il pleura, […] et il prit leurs petits enfants, un par un, et les bénit, et pria le Père pour eux » (3 Néphi 17:21),
  • Et après avoir pleuré encore, les cieux s’ouvrirent et des anges « […] descendirent et entourèrent ces petits enfants, et ils étaient environnés de feu ; et les anges les servirent » (3 Néphi 17:24).

Là encore, Jésus prit le temps de bénir chaque enfant – un par un. Il a aussi montré l’importance de bénir les enfants et de prier pour eux. Et enfin, il a fait appel à des anges pour venir les servir. En méditant sur ces gestes posés par Jésus, nous devrions nous rappeler que la prêtrise d’Aaron « […] détient les clefs du ministère d’anges […] » (D&A 13:1).

Regardez la vidéo Ma joie est pleine