Sauter le menu général

Néphi: le frère aîné exemplaire

Teaching boy to paint

Nous pensons souvent à Néphi, étant “ … né de bons parents …” (1 Néphi 1:1), et étant le plus jeune des quatre fils.  Ses frères aînés étaient Laman, Lémuel et Sam.  Laman et Lémuel murmuraient non seulement contre leur père (1 Néphi 2:11), mais aussi contre leurs frères cadets fidèles, Sam et Néphi.  Laman et Lémuel ont proféré de nombreuses paroles dures contre leurs frères et sœurs plus jeunes et les ont même frappés avec une verge (1 Néphi 3:28).  Pendant leur voyage en mer, ils lièrent Néphi avec des cordes durant quatre jours et le traitèrent avec beaucoup de dureté. (1 Néphi 18:11-22)

Nephi and wife

Après être arrivés en toute sécurité en terre promise et que leur père décéda, Laman et Lémuel accusèrent Néphi de tenter «… de les gouverner … » et de prendre leurs terres et leurs biens, alors ils décidèrent de le tuer (2 Néphi 5:3).  Sous de telles menaces mortelles et poussé par les avertissements du Seigneur, Néphi s’enfuit dans le désert inhabité, prenant « … ma famille, et aussi Zoram et sa famille, et Sam, mon frère aîné, et sa famille, et Jacob et Joseph, mes frères cadets, et aussi mes sœurs… » (2 Néphi 5:6).  Néphi dirigea si efficacement ceux qui le suivirent qu’ils lui demandèrent d’être  « … leur roi … », mais Néphi refusa sagement leur proposition (2 Néphi 5:18).  Il reconnut cependant être  « … leur gouverneur … » et « … leur instructeur … » (2 Néphi 5:19), mais qu’il n’y avait qu’un seul vrai Roi – le Messie – qui « … régnera sur la maison de Jacob éternellement … » (Luc 1 :33*).

Jesus Christ

Quel genre de dirigeant, d’instructeur, et de frère aîné était Néphi?  Ses actions parlent aussi puissamment que ses paroles.  Sa méthode de leadership était d’inviter, d’instruire et d’édifier.  Il n’obligea personne à le suivre dans le désert.  Il y amena que ceux, y compris ses sœurs, qui « … étaient ceux qui croyaient aux avertissements et aux révélations de Dieu;… » (2 Néphi 5:6).  Tous ceux qui choisirent librement de devenir ses disciples, furent enseigner à devenir un peuple qui  « … fût industrieux et travaillât de ses mains… » (2 Néphi 5:17).  Comme il l’explique, « … j’enseignai à mon peuple à construire des bâtiments et à travailler toutes sortes de bois, et de fer, et de cuivre, et d’airain, et d’acier, et d’or, et d’argent, et de minerais précieux, qui étaient en grande abondance » (2 Néphi 5:15).  Néphi était un artisan incroyablement habile qui partageait ouvertement les nombreux talents qui lui avaient été divinement enseignés. Son but en enseignant les compétences qu’il avait reçues était toujours de favoriser la foi et la droiture.  Au lieu de construire un palais pour son confort personnel, il « ... bâtit un temple … » (2 Néphi 5:16), dans lequel sa famille et ses amis pouvaient offrir des sacrifices à Dieu.  Dans ces édifices sacrés, il consacra une grande partie de son temps à l’enseignement : « Car moi, Néphi, j’étais contraint de leur parler selon sa parole;… » (2 Néphi 4:14).

Nephi teaching the people

Au lieu de se glorifier de ses accomplissements personnels, Néphi reconnaît humblement ses propres faiblesses : « … Ô misérable que je suis! Oui, mon cœur souffre à cause de ma chair; mon âme est dans la désolation à cause de mes iniquités. » (2 Néphi 4:17).  Il a diligemment prié en disant : « … j’élèverai ma voix vers toi; oui, je te supplierai, mon Dieu, rocher de ma justice… ma voix montera à jamais vers toi, mon rocher et mon Dieu éternel. Amen. » (2 Néphi 4:35).  Il encouragea aussi son peuple à étudier et méditer les écrits des prophètes antérieurs : « … Car mon âme fait ses délices des Écritures, et mon cœur les médite et les écrit pour l’instruction et le profit de mes enfants. » (2 Néphi 4:15).  Néphi était d’abord et avant tout un humble serviteur de Dieu qui enseignait par l’exemple, par les Écritures, par la prédication et invitait tout le monde à venir à Dieu.

Tout au long de sa vie, Néphi a continuellement honoré son père.  En quittant Jérusalem, Néphi crut et obéit à toutes les paroles que son père avait dites (1 Néphi 2:16).  Même au cours de leur voyage dans le désert, lorsque Léhi murmura contre Dieu parce qu’ils n’avaient rien à manger (1 Néphi 16:20), encore une fois Néphi respecta son père en fabricant un arc en bois et en demandant à son père : « Où irais-je pour me procurer de la nourriture? » (1 Néphi 16:23).

Nephi and his bow

Après être arrivé à la terre promise, Léhi a personnellement conseillé et a prophétisé à propos de tous ceux qui avaient voyagé avec lui.  Par exemple, Joseph, son « … dernier –né … » (2 Néphi 3:1), a reçu une promesse merveilleuse : « … car ta postérité ne sera pas détruite … »  (2 Néphi 3:23).

En bénissant Jacob, Léhi fit référence à lui avec les titres suivants « … mon premier-né dans les jours de mes tribulations … » (2 Néphi 2:1) et « … mon premier-né dans le désert … » (2 Néphi 2:2,11).  L’utilisation répétée par son père de ce titre implique que « le droit d’aînesse lui appartient (à Jacob) » (Deutéronome 21 :17*).  Léhi continua à prophétiser des bénédictions encore plus grandes sur Jacob :

« … je sais que tu es racheté à cause de la justice de ton Rédempteur, car tu  as vu que dans la plénitude des temps, il vient apporter le salut aux hommes.  Et dans ta jeunesse, tu as vu sa gloire.  C’est pourquoi, tu es béni tout comme ceux auprès desquels il exercera son ministère dans la chair, … »  (2 Néphi 2:3-4).

Dans cette bénédiction patriarcale, Léhi compare Jacob aux disciples qui marcheraient personnellement sur la terre avec le Messie.

Comment Néphi a-t-il réagi envers ses frères beaucoup plus jeunes, possiblement âgés de 15 à 25 ans, alors qu’ils recevaient de telles promesses célestes?  Après la mort de leur père, Néphi s’occupa avec amour de ses frères et « … je consacrai Jacob et Joseph pour qu’ils fussent prêtres et instructeurs sur le pays de mon peuple. » (2 Néphi 5:26)  Néphi n’a pas dominé, dénigré ou ignoré les autres; il les a nourris afin qu’ils deviennent des disciples justes de Dieu. 

En ce qui concerne Jacob, Néphi est allé encore plus loin; il a inclus les paroles de son jeune frère dans le livre de 2 Néphi.  Par commandement, les petites plaques de Néphi ne devaient contenir que « … ce qui est agréable à Dieu … » (2 Néphi 5:32).

Nephi fashioning the plates

En s’efforçant d’accomplir ce commandement, Néphi a rédigé environ 42.5% du contenu de 2 Néphi.  Pour la majeure partie de ce livre, Néphi a gravé les mots les plus inspirants de trois autres prophètes : Ésaïe (qui représente 30% du contenu), Léhi (qui en ajoute 13.5%) et Jacob (qui contribue à environ 14%).  En incluant Jacob comme l’un des auteurs qui apparaît sur ces plaques précieuses démontre que Néphi respectait son frère beaucoup plus jeune et se laissait enseigner par lui.

Les doctrines enseignées par Jacob dans 2 Néphi 6, 7, 8, 9, 10 sont profondes.  Le premier jour de son enseignement, il interpréta les paroles d’Ésaïe que Néphi lui avait demandé de citer.  De plus, Jacob a enseigné ce qui suit :

  • L’histoire juive et leur futur rassemblement;

  •  Le ministère, l’expiation, la crucifixion, la résurrection et la rédemption rendus possibles par le très Saint d’Israël qui est le gardien de la porte des cieux;

  • L’aide qui serait reçue par les gentils;

  • Des détails sur le rétablissement dans les derniers jours;

  • Les peines et les tourments du péché.

Le deuxième jour de son enseignement, Jacob commença avec une révélation remarquable: « Christ » serait le futur nom du Messie attendu (2 Néphi 10:3).  Durant la nuit précédente, Jacob avait reçu cette connaissance directement d’un ange.  Dans tous les écrits antérieurs de Néphi, d’autres noms, titres  et concepts de l’Ancien Testament ont été utilisés pour désigner le Messie Oint.  À partir de ce moment, les Néphites avaient la connaissance et enseignaient ouvertement à propos de leur Rédempteur en utilisant Son nom utilisé dans le Nouveau Testament : Jésus-Christ.   Jacob conclut son sermon en exhortant avec éloquence toux ceux qui l’écoutaient ou entendraient ses paroles à « se réconcilier avec la volonté de Dieu … » et à obtenir le salut par la grâce du Sauveur (2 Néphi 10:24-25).  Tout comme son père l’avait prophétisé au sujet de son premier-né dans le désert, Jacob fut, en effet, un disciple de Jésus-Christ spécialement choisi.

Jesus Christ ordaining the apostles

Néphi fut un prophète puissant qui encouragea et préserva les révélations de son jeune frère.  En étudiant ce qui est écrit dans le Livre de Mormon : Un autre témoignage de Jésus-Christ, nous devrions apprendre non seulement par ce qui y est écrit, mais aussi apprendre en réfléchissant attentivement à propos des actions de ces prophètes inspirés.  Le président Russel M. Nelson a écrit que Néphi a eu un grand impact sur sa vie et demeure toujours l’un de ses héros personnels : « Néphi était ‘un génie aux multiples facettes’ dont la vie et la mission étaient destinées à bénir toutes les personnes vivant à notre époque. »     (Trent Toone, “15 LDS general authorities and their Book of Mormon heroes,” Deseret News, Jan. 7, 2016

*La Bible en français n’est pas disponible sur le site français de lds.org

**Ce lien n’est pas disponible en français