Sauter le menu général

Par l’intermédiaire de Jésus-Christ, nous pouvons recommencer

Elder Anthony Richards, d’Idaho Falls, Idaho, qui a servi dans la mission canadienne de Toronto, et Elder Greg Odicta, du pieu de Brampton en Ontario, qui sert actuellement dans la mission canadienne d’Edmonton.

Par l’intermédiaire de Jésus-Christ, nous pouvons recommencer

Tout mon environnement devint silencieux et j’entendis une voix me disant de ne pas le faire.

Je suis Greg Alfred Odicta. J’ai 26 ans et je sers actuellement une mission à plein temps dans la mission canadienne d’Edmonton, comme missionnaire parlant le tagalog.

Je suis né dans l’Église, ainsi que mes deux sœurs et nous avons été élevés par notre mère.

Lorsque j’avais 16 ans, je cessai d’aller à l’église. Je commençai à entretenir de mauvaises fréquentations et je commençai à m’impliquer dans des choses comme le vol, la drogue, l’alcool et toutes sortes d’autres choses. Je devins très arrogant, même envers ma propre famille. Pour les quelques années qui suivirent, je vécus plus ou moins avec ma famille jusqu’à ce que je décide de vivre tout seul.

Pendant ce temps, j’essayais de tout faire moi-même en ayant deux emplois pour suffire à mes besoins. Je sentais que je n’avais pas besoin d’aide de personne et je finis par couper les liens avec ma famille.

Pendant cette période où j’eu un emploi, je constatai que je n’allais nulle part, alors j’eu l’idée d’essayer de réparer ma vie en travaillant à plein temps la nuit et en allant à l’école le jour.

Je me mis à manquer de sommeil et n’arrivais plus à bien dormir. Je commençai à avoir de la difficulté à faire mon travail et à éprouver des difficultés à l’école. Je me suis vite retrouvé dans une situation stressante dont je fus incapable de me sortir. Tous les problèmes que j’avais essayés de fuir m’avaient finalement rattrapé et je tombai dans une profonde dépression. Je me sentais sans valeur et pensais que toutes les choses que j’avais faites n’avaient abouti à rien.

J’ai essayé de me suicider. Alors que j’étais décidé à le faire, tout mon environnement devint silencieux et j’entendis une voix me disant de ne pas le faire. À la dernière seconde, j’ai eu peur et je me suis retrouvé encore plus déprimé.

Je retournai vivre chez ma mère et je cessai de travailler et d’aller à l’école. Je voulais disparaître lentement et je n’étais pas motivé à faire quoi que ce soit. Je sentais que rien ne pouvait me sortir de ce que je ressentais.

Un jour, alors que j’étais à la maison, j’entendis frapper à la porte et quand j’ouvris, je vis Elder Richard et Elder Layton. Ils se sont présentés et ont demandé s’ils pouvaient partager un message avec moi, je leur dis que j’étais occupé et que je n’avais pas le temps.

Après leur départ, j’eu l’impression que j’aurais dû les laisser entrer.

Une semaine plus tard, ils revinrent. Je ressentis une forte impression que je devais les laisser entrer et parler avec eux. Après s’être présenté, je me suis ouvert à eux et je leur dis ce qui se passait avec moi.

Ils m’ont parlé à propos de l’Expiation et à propos des Jarédites qui avaient traversé l’océan dans des barques (Éther 6 : 5-8), et comment les vents furieux avaient soufflé sur la surface des eaux et comment ils furent ballotés et de nombreuses fois ensevelis dans les profondeurs de la mer, mais si cela n’avaient pas été de ces vents violents, ils ne seraient jamais arrivés à la terre promise. Cette écriture était ce que j’avais besoin d’entendre.

Ils m’ont demandé s’ils pouvaient faire une prière avec moi. Nous nous sommes agenouillés et l’un d’eux fit la prière, je fus alors submergé par l’Esprit et je commençai à pleurer. Je sentis que mon cœur s’était allégé. C’était la première fois depuis de nombreuses années que je priais.

Ils m’ont invité à l’église, mais je fus hésitant de m’y rendre, car j’avais peur de retourner dans un endroit où je ne connaîtrais personne et où on n’accepterait probablement pas un gars comme moi. Alors je leur dis que j’essayerais, mais que je ne faisais pas de promesses. Je n’y suis pas allé cette semaine-là.

Après leur départ, je sentis que mes fardeaux étaient un peu plus légers et j’eu l’espoir de pouvoir sortir de l’ornière dans laquelle je me trouvais.

Une autre semaine s’écoula avant que je rencontre les missionnaires à nouveau. Au fur et à mesure qu’ils travaillaient avec moi, je commençai à gagner plus de confiance en moi. Je commençai à prier plus souvent pour demander de l’aide au Seigneur.

Finalement, je décidai d’aller à l’église. J’étais nerveux, mais j’étais déterminé à y aller parce que je voulais ressentir davantage l’esprit.

Je fus accueilli par des gens qui me connaissaient et j’appris à connaître de nouvelles personnes. Je fus étonné de voir combien ils étaient aimables avec moi et combien ils étaient heureux de me voir à l’église. Mon sentiment de nervosité disparu instantanément.

Mons oncle, qui est évêque de la paroisse de Weston à Toronto, a eu une entrevue avec moi après l’église. Je lui ai dit ce que je ressentais et il me dit de me repentir. Il me dit que cela serait difficile, mais m’assura qu’il m’aiderait, ainsi que les missionnaires. J’acceptai de le faire en étant confiant que le Seigneur m’aiderait dans mon processus de repentance.

Je commençai à lire le Livre de Mormon et je priais constamment afin de comprendre ce que je lisais. Je n’avais jamais lu le Livre de Mormon auparavant, donc c’était difficile à comprendre pour moi.

Je dus renoncer à beaucoup de choses dont j’avais l’habitude. Je dus me pousser hors de ma zone de confort. Il y eu des moments où je fus prêt à tout abandonner, mais je savais que si je continuais à prier, à lire et à aller à l’église; le Seigneur m’aiderait à travers tout cela.

Quelques mois plus tard, je fus ordonné prêtre dans la prêtrise d’Aaron.

Je développai une meilleure relation avec ma famille, et avec l’aide de ma mère, mon oncle, les missionnaires et l’église, je pus finalement me sentir digne et commençai à bâtir une fondation centré sur le Christ. Je reçus mon propre témoignage de l’Évangile.

Éventuellement, mon oncle me suggéra d’aller en mission. Il me dit que cela m’aiderait à devenir un homme et à recevoir un témoignage plus fort de Jésus-Christ. Je lui dis que j’y penserais.

Je décidai de prier afin de savoir si je devais aller en mission et je me mis à lire les Écritures. Alors, que je lisais l’histoire d’Alma le jeune et comment sa conversion s’est produite, et qu’après s’être repenti, il décida de servir Dieu. L’Esprit me toucha aussi puissamment qu’une tonne de briques. Je venais de trouver la réponse à ma question!

Je dis à ma mère que je voulais partir en mission et je lui demandai si elle voulait me soutenir. Elle me dit oui sans aucune hésitation. Je dis à mon oncle, lors de notre entrevue suivante, que mon but était d’aller en mission, alors lui, ainsi que les missionnaires m’aidèrent à me préparer. J’allai avec eux enseigner et je me préparai aussi à recevoir la prêtrise de Melchisédek.

Quelques mois plus tard, je reçus mon appel en mission dans la mission canadienne d’Edmonton, en Alberta; dans la langue Tagalog, et ce fut un sentiment merveilleux! Je reçus ma bénédiction patriarcale et mes dotations à l’intérieur d’un mois, afin d’être prêt à partir pour le MTC. Je partis faire une mission!

Je suis maintenant sur le champ de la mission depuis six mois et c’est jusqu’à présent une expérience étonnante. En tant que missionnaire, je suis si béni d’avoir été témoin de miracles qui se sont produits par notre intermédiaire. J’ai personnellement été témoin du pouvoir du Seigneur.

Quelles que soient les épreuves que nous traversons, le Seigneur nous aide parce qu’il nous aime et sait qu’alors que nous nous humilions et sommes soumis à sa volonté; nous sommes bénis et nous pouvons recommencer par l’intermédiaire de Jésus-Christ.

Je suis tellement reconnaissant envers le Seigneur, ma famille, ainsi que les missionnaires qui m’ont aidé à me rendre jusqu’ici. Chaque jour j’apprends quelque chose de nouveau, je n’ai jamais été si heureux de servir les autres et d’aider les gens à venir au Christ.

Liens: http://canadafr.lds.org/je-suis-la-personne-que-vous-cherchez

http://canadafr.lds.org/tout-le-chemin-du-retour

http://canadafr.lds.org/un-miracle-du-c%C5%93ur

image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6