Paix! Prier pour la paix

Elder Garrison Ganowsky, qui a servi dans la Mission Canadienne de Toronto

« Oui, voici, je te le dirai dans ton esprit et dans ton cœur par le Saint-Esprit qui viendra sur toi et qui demeurera dans ton cœur. » (Doctrine & Alliances 8:2)

Mon compagnon et moi avions fait du porte à porte toute la journée sans trop de succès.

Alors que nous marchions sur une certaine rue, je remarquai la maison d’une dame que nous avions contactée, il y avait trois mois de cela. Elle avait été enseignée par les missionnaires plusieurs fois dans le passé et avait été à un moment donné proche de se faire baptiser, mais avait finalement décidé de ne pas le faire.

Lorsque nous sommes allés la voir pour savoir si elle serait intéressée à nous recevoir de nouveau, elle nous dit qu’elle le voudrait bien, mais que son mari ne lui permettrait pas. Nous lui avons parlé un peu plus de l’Église et lui avons donné plusieurs explications à propos des prophètes et des douze apôtres, ce qui l’intéressa beaucoup. Elle nous dit qu’elle ferait une petite recherche sur Thomas S. Monson et qu’elle entrerait en contact avec nous.

Donc, trois mois plus tard, nous n’avions pas encore entendu parler d’elle. Nous avons continué à faire du porte à porte sur cette même rue. Je continuai à prier pour que Père céleste nous dise où aller. Je ressentis que nous devions aller frapper à la porte de la dame en question, mais j’ai rapidement ignoré ce sentiment en me disant : « Non, elle nous a dit qu’elle nous contacterait, » et « cela serait mal vue si nous allions frapper à sa porte. »

Nous avons continué à faire du porte à porte et soudain le même sentiment revint, presque comme des mots dans ma tête me disant « va frapper à sa porte ». Nous sommes donc allés frapper à sa porte. Elle a répondu et était très heureuse de nous voir. Elle avait fait une recherche sur le prophète et sur l’Église et nous dit qu’elle n’arrivait pas à y croire.

Il s’avéra qu’elle était en train de divorcer et traversait des choses difficiles. Son mari n’étant pas là, elle fut plus ouverte à l’idée de nous parler. Nous avons donc pu parler un peu plus avec elle et ensuite nous lui avons demandé si nous pouvions faire une prière. Elle nous dit que nous le pouvions, mais qu’après cela elle voulait définitivement plus nous revoir, ainsi elle ne nous ferait pas perdre notre temps.

J’ai offert la prière et au milieu, j’ai fait une pause pendant un certain temps à la recherche de mots à dire. J’ai prié pour la paix et ensuite j’ai terminé ma prière.

Après ma prière, la dame était presqu’en larmes. Elle a demandé à mon compagnon combien de fois je priais pour la paix. Il lui a répondu que je ne le faisais jamais. Elle nous a dit que pendant toute la prière, elle se disait dans sa tête : « Paix! Priez pour la paix. » Et je l’ai fait.

Dans le cantique, ‘La prière’, le premier verset va comme suit : « L’humble prière est l’ardent désir, muet ou exprimé, qui dans le cœur se fait sentir, l’élan d’un feu sacré. »

Elle avait été touchée par l’Esprit et débordait de joie et nous invita à revenir une autre fois.

Nous nous sommes arrêtés chez elle quelques jours plus tard, seulement pour constater qu’elle était déménagée et que nous n’avions aucun moyen de la contacter.

Même si nous n’avons pas pu la revoir, cette expérience est un témoignage pour moi que Dieu répond aux prières et qu’il dirige et guide ses missionnaires.

J’ai foi qu’un jour elle rencontrera les missionnaires de nouveau où qu’elle soit et se souviendra de l’expérience qu’elle a eue. Père céleste savait qu’elle avait besoin de paix à ce moment-là dans sa vie et il nous a permis de la lui apporter.

Président Boyd K. Packer, président intérim du Collège des Douze Apôtres, a déclaré : « Mettez les questions difficiles à l’arrière-plan dans votre esprit et continuer votre vie. Réfléchissez et priez silencieusement et avec persistance à leurs sujets. La réponse peut ne pas venir comme un éclair. Elle peut venir sous forme d’inspiration ici et là, ‘… ligne sur ligne, précepte sur précepte…’ (Doctrine et Alliances 98 :12). « Certaines réponses viendront en lisant les Écritures, d’autres en écoutant des orateurs. Et, de temps en temps, lorsque c’est vraiment important, certaines inspirations seront très directes et puissantes… » (Payers and Answers, Ensign, Nov. 1979, 21)

Je témoigne que l’Esprit est réel et que chaque jour, en écoutant ses inspirations, nous pouvons faire une différence dans la vie de quelqu’un, même si ce n’est que par une simple prière.

Liens: https://www.lds.org/music/library/hymns/prayer-is-the-souls-sincere-desire?lang=fra

https://www.lds.org/ensign/1979/11/prayers-and-answers?lang=eng

https://www.lds.org/music/library/hymns/let-the-holy-spirit-guide?lang=fra