Sauter le menu général

Nous, sœurs en Sion

Nous, sœurs en Sion

Il a eu une toute nouvelle expérience

Il a eu une toute nouvelle expérience

Sœur Bi Chun Kuo sert dans la Mission Canadienne de Toronto

J’ai deux histoires à partager:

Frank: Frank était un bouddhiste très dévoué. Au début, lorsque nous l’avons rencontré, il n’avait pas vraiment le désir de vouloir en savoir davantage, mais il a lu le Livre de Mormon, a prié et est venu à l’église. Il a commencé à changer, mais il était toujours bouddhiste dans son cœur.

Rendu au milieu des discussions, ma compagne et moi n’avons pas ressenti qu’il avait un désir, alors nous avons décidé de laisser tomber, mais nous avons continué à l’inviter à des activités de l’église et à venir à l’église le dimanche.

Un dimanche après les réunions, il nous a téléphoné et nous a demandé si nous pouvions le visiter à nouveau. Après notre visite, nous avons ressenti qu’il était différent. Il a eu une toute nouvelle expérience, il a même été baptisé après que nous avons quitté cette région et il est toujours actif.

Yudi: Yudi est un membre qui est revenu à l’église. Nous l’avons rencontré dans la rue. Nous pensions qu’il était juste une personne ordinaire. Lorsque nous lui avons parlé, il nous a dit: « Je sais qui vous êtes. Je fais partie de la même Église que vous. Mon épouse et moi nous vous attendions! », alors nous avons commencé à l’enseigner.

Yudi a commencé à venir à l’église toutes les semaines et à se préparer à aller au temple. Il a été au temple récemment. Il a dit que son témoignage est plus fort et il a commencé à distribuer la Sainte-Cène le dimanche. Il est actif en ce moment. Lui et son épouse ont comme but d’aller au temple pour y être scellés.

Je pouvais ressentir un amour au de-delà de toute mesure

Je pouvais ressentir un amour au de-delà de toute mesure

Sœur Dayton sert dans la Mission Canadienne de Toronto

Nous avons travaillé avec une récente convertie qui se préparait à aller au temple. Nous l’avons aidé à faire son histoire familiale et elle a imprimé les noms de ses deux grands-mères pour qu’elle puisse faire leurs ordonnances au temple. Nous avons pu aller avec elle au temple. C’était la première fois qu’elle y allait et elle a eu une expérience incroyable.
Sisters Photo

Le lendemain était dimanche de jeûne et de témoignages et nous l’avons encouragée à rendre son témoignage. Elle l’a fait et l’esprit était tellement fort. Elle avait écrit une partie de son témoignage et je lui ai demandé une copie. Une partie de son témoignage disait : « Alors qu’on posait les mains sur ma tête pour la confirmation de mes grands-mères, je pu les sentir près de moi. Je pouvais sentir un amour au-delà de toute mesure. Mon corps se mis à trembler lorsque cet amour est descendu sur moi, mes grands-mères me souriaient. Je pouvais ressentir leur joie pour ce que j’avais fait pour elles. »

Son témoignage du temple a fortifié le mien et celui des membres de la paroisse. Plusieurs personnes ont commencé à se fixer une date pour aller au temple et ont eu beaucoup de motivation pour faire ce travail, parce qu’ils voulaient avoir une expérience personnelle du temple.

Je sais que le temple est vraiment la maison du Seigneur. Je suis tellement reconnaissante que je sois en mesure d’aider quelqu’un d’autre à se préparer à aller au temple, pendant que je suis en mission.

Le Seigneur qualifie celui qu’il appelle

Le Seigneur qualifie celui qu’il appelle

Sœur Shayna Sudweeks sert dans la Mission Canadienne de Toronto

Au début de ma mission, j’ai vraiment eu de la difficulté à parler avec les gens. Je trouvais toutes les excuses pour Ne Pas parler à quelqu’un. Après avoir été trois mois dans le champ de la mission, j’ai eu à former une nouvelle sœur missionnaire. J’ai vraiment lutté afin d’être un bon exemple pour cette nouvelle compagne et j’avais un grand désir de surmonter mes craintes et me perdre dans le travail.
Sisters Photo

Une journée particulière se distingue entre les autres pour moi et c’est le jour où j’ai gagné un témoignage puissant que Dieu répond à nos prières et qualifie ceux qu’il appelle. Ce jour-là avait été un jour inutile, improductif et décourageant, mais nous avions encore une autre heure avant qu’il soit temps de retourner à notre appartement pour la nuit. J’ai eu la forte tentation de simplement décider que ce serait une journée pour rentrer plus tôt, mais quelque chose me disait que je devais juste rester un peu plus longtemps.

J’ai fait une prière très fervente dans mon cœur demandant à Père céleste de placer des gens préparés à entendre parler de l’Évangile sur notre chemin ce soir-là, peut-être même une famille. Il a fallu beaucoup de courage et de prières pour continuer à marcher et chercher des gens à qui parler.

Même pas dix minutes plus tard, nous avons rencontré une famille qui faisait une promenade ensemble dans le parc. Ils nous ont dit qu’ils étaient effectivement à la recherche d’une Église et qu’ils aimeraient venir à l’église avec nous le dimanche suivant.

Président Thomsas S. Monson a promis, « … lorsque nous sommes au service du Seigneur, nous avons droit à son aide. Rappelez-vous que le Seigneur qualifie celui qu’il appelle. » (Thomas S. Monson, “Duty Calls,” Ensign,May 1996, 44.) Je suis tellement heureuse que mon Père céleste m’aime assez pour m’aider à apprendre à surmonter mes craintes.

La patience est une vertu et la diligence porte fruit

La patience est une vertu et la diligence porte fruit

Sœur Tenille Poettcker sert dans la Mission Canadienne de Toronto

Sœur Jensen et moi avions de la difficulté. Nous savions qu’il y avait quelqu’un que nous devions trouver et que nous devions commencer à l’enseigner. Nous avons prié et prié, avons attendu et avons travaillé.
Sisters Photo

Quelques jours plus tard, une dame nous a téléphoné et nous avons manqué l’appel, mais elle a laissé un message disant « Bonjour les sœurs c’est Gen. J’ai rencontré des sœurs dans le passé et je n’ai pas ressenti que c’était le bon moment, mais maintenant je sens que c’est le bon moment. Je veux vous rencontrer et en apprendre davantage sur le Christ. »

Nous étions tellement excitées, nous l’avons rappelée et nous l’avons rencontrée dans l’après-midi. Quel miracle!

Le Seigneur va vraiment placer ceux qui sont prêts sur votre chemin. C’était intéressant de voir la main du Seigneur dans ce miracle, parce que cela faisait seulement six mois que les autres sœurs avaient contacté cette personne. Nous étions là pour une raison.

Le Seigneur va vous éprouver encore et encore jusqu’à ce que vous sachiez que vous êtes capables de le servir à tout prix. La patience est une vertu, mais la diligence porte fruit. Ce miracle a conduit Gen et sa famille à un plus grand bonheur. Elle a été baptisée!