Sauter le menu général

La liberté de religion est inhérente aux croyances des saints des derniers jours

Religious Freedoms banner

Tous devraient avoir le privilège d’adorer Dieu selon les inspirations de leur propre conscience — comme ils veulent, où ils veulent ou ce qu’ils veulent. C’est une croyance bien ancrée et l’un des principes de l’Église de Jésus‑Christ des Saints des Derniers Jours.

En 1842, le prophète Joseph Smith a répondu à une demande de John Wentworth, éditeur du Chicago Democrat, en lui remettant une liste de 13 points résumant les croyances fondamentales des saints des derniers jours. Plus tard intitulé « Articles de foi », ils ont été publiés dans le Times and Seasons de Nauvoo en mars 1842. On les considère maintenant comme des écritures dans l’Église. Le onzième de ces articles se lit ainsi : « Nous revendiquons le droit d'adorer le Dieu Tout-Puissant selon les inspirations de notre propre conscience, et permettre à tous les hommes le même privilège, qu'ils adorent comment, où, ou ce qu'ils peuvent. 

Religious Freedoms poster

Eileen Bell, animatrice radio professionnelle et directrice des affaires publiques de l’Église à Edmonton en Alberta, fait partie du comité organisateur de l’Interfaith Religious Freedom Community Conversation (Dialogue interconfessionnel de la communauté sur la liberté religieuse) qui aura lieu le 18 mars 2017.  Tous sont conviés au 9010, 85e Rue N. W., dans l’un des bâtiments de l’Église à Edmonton.

« Des musulmans, des juifs, des chrétiens et [des personnes] d’autres confessions discuteront des moyens de soutenir tous les enfants de Dieu et du droit de pratiquer notre culte et d’exprimer nos croyances, droits qui nous sont garantis par la loi », explique Bell.

« Les groupes religieux dans le monde d’aujourd’hui font face à une vive opposition à bien des égards — certains problèmes sont plus sérieux que d’autres. En servant ensemble en considération du bien commun, nous apprenons à mieux nous connaître. Nous bénéficions tous de la richesse des différentes religions que nous accueillons. Nous découvrons que les différences peuvent nous renforcer plutôt que nous diviser », poursuit-elle. 

La liberté de nous assembler et de pratiquer le culte que nous choisissons est un droit protégé constitutionnellement par l’article 2 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui stipule :

« Chacun a les libertés fondamentales suivantes :

·         a) liberté de conscience et de religion;

·         b) liberté de pensée, de croyance, d’opinion et d’expression, y compris la liberté de la presse et des autres moyens de communication;

·         c) liberté de réunion pacifique;

·         d) liberté d’association. »

Liens : Charte canadienne des droits et libertés

          Articles de foi de l’Église de Jésus‑Christ des Saints des Derniers Jours