Famille Bell et cornemuse

Un compte rendu donné par Shari Bell à propos des expériences que sa famille a eues en tant que participants dans le spectacle de la reconstitution historique de Nauvoo présenté à Nauvoo, Illinois chaque mois de juillet. Pour les Bell, membres du pieu de Surrey, en Colombie-Britannique, leur participation a commencé comme joueurs de cornemuse, mais comportaient beaucoup plus.

À l’extérieur du siège social de la production de Nauvoo le tonnerre gronde, les éclairs sont éblouissants, le vent fait rage et la pluie tombe. Une autre tempête typique du Midwest fait rage, alors que les volontaires essaient de présenter un autre spectacle de la reconstitution historique de Nauvoo. En 11 ans, le spectacle n’a été annulé qu’une seule fois à cause du mauvais temps. Ce soir ne fait pas exception. Les acteurs se lèvent et récitent à l’unisson, « L’Étendard de la Vérité a été dressé; aucune main impie ne peut empêcher l’œuvre de progresser; les persécutions peuvent faire rage, les émeutiers peuvent s’attrouper, les armées s’assembler, la calomnie diffamer, mais la vérité de Dieu ira de l’avant hardiment, noblement et indépendante, jusqu’à ce qu’elle ait pénétré chaque continent, visité tous les climats, balayé tous les pays et résonné à toutes les oreilles, jusqu’à ce que les desseins de Dieu soient accomplis et que le grand Jéhovah dise que l’œuvre est accomplie. » (Joseph Smith, Jr., History of the Church, 4:540)

Notre famille est venue à Nauvoo avec nos cornemuses lorsqu’en 2008, mon mari, Mark, a découvert qu’il y avait une fanfare de cornemuse qui servait dans le cadre de l’Église parrainée par la production de Nauvoo, Illinois. La fanfare de cornemuse est une partie importante d’un programme de sensibilisation, faisant une connexion avec les communautés environnantes afin d’essayer de créer une relation positive dans les régions qui traditionnellement ont rejeté les membres de notre Église et n’ont pas accepté les missionnaires. Le dimanche soir, certains membres de la fanfare restent à Nauvoo et jouent pour l’orientation de chaque nouvelle famille d’acteurs. Le reste de la fanfare se joint à une fanfare de cuivre communautaire d’une ville voisine comme Fort Madison, Carthage ou Quincy. Deux de nos enfants, Daniel, qui avait 16 ans à l’époque et Olivia, 11 ans, sont des membres accomplis de la « Pipe Band White Spot », en Colombie-Britannique, alors Mark a enrôlé l’ensemble de notre famille pour être des participants volontaires dans la performance de 2009. Trois d’entre nous, Mark, notre fille âgée de 14 ans et moi avons signé pour faire partie de la troupe d’acteurs, tandis que Daniel et Olivia ont participé en tant que membres de la fanfare de cornemuse.

En 2013, notre fils Daniel a accepté une invitation pour participer à nouveau dans la fanfare de cornemuse de Nauvoo, donc il est allé tout seul cette année-là. Cependant, j’ai découvert que dans le cadre du 10e anniversaire en 2014, la distribution Britannique viendrait à Nauvoo et effectuerait des soirs en alternance. La reconstitution historique Britannique retrace l’histoire de l’Église en Grande-Bretagne, y compris ce qui a amené le réveil religieux, la conversion, l’exode et l’arrivée des saints britanniques à Nauvoo. J’ai ressenti que nous devions y aller à nouveau, mais mon mari Mark n’a pu se joindre à nous.

Cette année-là en 2014, nous sommes allés pour les deux dernières semaines des cinq semaines de représentations en tant que participants dans la fanfare de cornemuse. Lorsque la première semaine pris fin, j’ai découvert que la fanfare n’avait pas de batteur percussionniste pour la grosse caisse pendant la dernière semaine des représentations. Je suis allé voir le batteur de percussion du tambour-major et je lui ai dit; « J’ai entendu dire que nous n’avons pas de batteur percussionniste pour la grosse caisse la semaine prochaine. » Il a répondu, « êtes-vous bénévole? » J’ai réfléchi quelques secondes et lui ai répondu, « Bien sûr. » Voilà comment je suis devenu batteuse.

Olivia, Megan et moi sommes allés de nouveau en 2015. Il n’y a pas de pratiques avec la fanfare avant les représentations. Les membres du groupe reçoivent et apprennent la musique avant leur arrivée, afin qu’ils puissent commencer à jouer immédiatement rendu sur place. Le groupe participe à un défilé tous les jours sauf le dimanche. Nous commençons à l’école primaire et marchons sur le trottoir en descendant la rue Mulholland jusqu’au magasin Zion’s Mercantile, ensuite nous traversons la rue et revenons à l’école par l’autre côté de la rue. Le Zion’s Mercantile est sur le coin de la rue près du temple de Nauvoo. Nous nous arrêtons pour jouer dans quelques endroits le long du chemin et pour donner la chance aux gens d’avoir leur photo prise avec la fanfare. Lorsque nous nous arrêtions, Megan et Olivia déposaient leurs instruments et dansaient avec les autres danseurs. Les batteurs allaient de l’avant et chantaient eux aussi. Les talents des membres ainsi que du personnel de soutien des familles sont utilisés. Certaines familles préparent des chansons à interpréter et cette année l’une des joueuses de cornemuse a étudié l’opéra, alors elle a pu chanter un solo.

Nous avons aussi développé des relations intéressantes avec les gens locaux. Un garçon local, qui joue de la cornemuse, mais qui n’est pas membre de l’Église, a joint le groupe pour quelques représentations. Sa famille a assisté à beaucoup de nos performances et a fait des t-shirts arborant le nom, « Piper-azzis ». Nous avons joué lors d’un service religieux de « First Christian Church » à Carthage. Les paroissiens aiment nous avoir avec eux chaque année. La première année, ils étaient un peu incertains, mais cela est vite devenu l’un de leurs services religieux préférés. Une fanfare de cornemuse qui descend l’allée centrale d’une église et qui joue ensuite pendant le service du dimanche est une expérience assez inhabituelle, mais intéressante.

Elder Jeffrey R. Holland a assisté aux représentations du 14 et 15 juillet cette année, avec 20 membres de sa famille. Il a parlé lors de notre réunion de production du 14 juillet. Il nous a dit combien de temps cela a pris à sa famille pour planifier et économiser assez d’argent pour pouvoir se rendre à Nauvoo. Je me suis rendue compte que son temps ne lui appartenait pas et que même s’il était en « vacances », il a pris le temps de nous parler. Il a souligné l’engagement, en temps et en argent que nous avions fait pour servir lors des représentations de la reconstitution historique de Nauvoo et a déclaré que cela était un « travail digne ».

Les expériences que nous avons eues à Nauvoo ont enseigné notre famille à propos des premiers saints et de leurs difficultés, cela a renforcé nos témoignages et a donné à nos enfants des activités amusantes et saines avec un large éventail de membres de l’Église. Au début de la représentation, un acteur personnifiant Parley P. Pratt déclare : « Lorsque vous êtes ici, nous sommes ici! » Je sais que cela est vrai. J’aime l’esprit que notre famille ressent à Nauvoo. La première fois que nous sommes venus, nos enfants éprouvaient des appréhensions, mais ils ont tellement aimé cela que maintenant ils économisent de l’argent pour aider à payer le voyage. Je suis reconnaissante que notre famille soit en mesure de servir cette mission, même si elle n’est pas conventionnelle. Les participants de la fanfare ont du temps qui leur est alloué chaque semaine pour aller au temple. Mark a pu venir cette année et faire des baptêmes avec nos filles dans le temple. Nous voyons la main du Seigneur et ressentons son Esprit. Le travail du Seigneur prend de nombreuses formes. Pour la famille Bell, c’est jouer de la cornemuse et nous voulons y retourner.

Liens: http://canada.lds.org/ships-and-flags-a-2012-musical-overture