Sauter le menu général

Appliquer le principe spirituel « GRAP » à notre âme blessée

Healing man with palsy
Rice feet

Au fil des années, nos enfants ont toujours aimé pratiquer les sports les plus rudes comme le rugby, le football, la lutte et le basketball. La pratique de ces sports entraîne souvent des blessures alors nous sommes devenus très habitués au principe « GRAP » qui signifie Glace, Repos, Application d’une pression et Position élevée et c’est la norme pour la guérison d’une entorse, des tensions et des ecchymoses. Avec le temps, nos enfants avaient appris à appliquer le principe « GRAP » à tous les genres de blessures sportives, que ce soit une luxation des genoux, une entorse aux chevilles, une déchirure au genou ou les égos meurtris.

Healing Palsy

L’histoire raconte qu’un groupe d’amis avaient amené un compagnon malade afin qu’il soit guéri par le Sauveur. Plutôt que de prononcer une bénédiction sur la tête de l’homme, le Sauveur lui a pardonné ses péchés. Les Pharisiens ont remis en question le pouvoir du Christ de pardonner des péchés. Le Christ leur a répondu : « Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche? Or afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. » Marc 2:3-12

Vidéo : Jésus guérit un paralytique

J’ai toujours été fasciné par cette histoire, car pour Jésus-Christ, il n’y a apparemment aucune différence entre guérir le corps ou guérir l’âme. Son sacrifice expiatoire guérit « […] des souffrances, et des afflictions […] de toute espèce; […] » Alma 7:11, alors pour Lui pardonner et guérir les infirmités viennent de la même source, soit de Dieu. Voici son invitation : « n’allez-vous pas maintenant revenir à moi, et vous repentir de vos péchés, et être convertis, afin que je vous guérisse? » 3 Néphi 9:13. Grâce au sacrifice expiatoire du Christ, nous pouvons appliquer le principe GRAP aux blessures de l’âme que nous subissons dans ce monde. L’application spirituelle du principe « GRAP » peut se traduire ainsi : Générosité, Repentance, Alliance, Persévérance.

GÉNÉROSITÉ

Four Sons of Mosiah

Lorsque nous sommes généreux à l’égard des autres, surtout par le travail missionnaire, nous oublions nos propres douleurs et nos peines et nous guérissons celles des autres. Un merveilleux esprit purificateur pénètre notre cœur et nos péchés nous sont pardonnés. Jacques a témoigné : « Qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. » Jacques 5:20. Je crois que ça fonctionne comme ça : rendre son témoignage apporte l’Esprit et l’Esprit sanctifie ceux qu’il touche. Lorsque nous voyons d’autres personnes accepter la vérité, nos propres doutes et nos propres craintes disparaissent et nous sommes guéris. J’aime beaucoup l’exemple des fils de Mosiah. « […] Et ils voyagèrent à travers tout le pays de Zarahemla, […] s’efforçant avec zèle de réparer tout le mal qu’ils avaient fait à l’Église, confessant tous leurs péchés, et publiant tout ce qu’ils avaient vu, et expliquant les prophéties et les Écritures à tous ceux qui désiraient les entendre. » Mosiah 27:35 « Or, ils désiraient que le salut fût annoncé à toute la création, car ils ne pouvaient pas supporter qu’une seule âme humaine pérît ; oui, la pensée même qu’une âme dût endurer le tourment éternel les faisait frémir et trembler. Et c’était ainsi que l’Esprit du Seigneur agissait sur eux, car ils avaient été les plus vils des pécheurs. Et le Seigneur jugea bon, dans sa miséricorde infinie, de les épargner; » Mosiah 28:3-4.

REPENTANCE

Elder Scott

La repentance apporte la guérison spirituelle grâce aux conditions du sacrifice expiatoire du Christ. Parfois nous pensons que la repentance est un plan B qui n’est utilisé que lorsque nous transgressons alors qu’elle est en fait « Le plan ». Avec amour, le Christ nous enseigne ce qui suit : « […] Et mon Père m’a envoyé pour que je sois élevé sur la croix […] j’attire tous les hommes à moi, afin que, comme j’ai été élevé par les hommes, de même les hommes soient élevés par le Père […] c’est pourquoi, selon le pouvoir du Père, j’attirerai tous les hommes à moi, afin qu’ils soient jugés selon leurs œuvres. […] Or, voici le commandement : Repentez-vous, toutes les extrémités de la terre, et venez à moi, et soyez baptisées en mon nom, afin d’être sanctifiées par la réception du Saint-Esprit, afin de vous tenir sans tache devant moi au dernier jour. ». 3 Néphi 27:14-15, 20. Elder Richard G. Scott a promis : « Le Rédempteur peut régler nos comptes individuels avec la justice et accorder le pardon grâce au processus plein de miséricorde du repentir. Le repentir complet est absolument essentiel pour que l’expiation accomplisse son miracle complet dans votre vie. En comprenant l’expiation, vous verrez que Dieu n’est pas un être jaloux qui se réjouit de persécuter ceux qui font un faux-pas. C’est un Père absolument parfait, compatissant, compréhensif, patient et miséricordieux. […] Il aime tant chacun d’entre nous qu’il a accepté que son fils parfait, sans péché, absolument obéissant et totalement juste subisse une agonie et une souffrance indescriptibles, et s’offre en sacrifice pour tous. »” Richard G. Scott, « Obtenir le pardon », Étoile 1995

ALLIANCES

Sacrament

Les alliances et les ordonnances de l’Évangile qui y sont liées amènent le pouvoir de la divinité dans nos vies Doctrine et Alliances 84:19. Le pouvoir de la divinité nous élève de notre état pécheur, nous guérit de nos transgressions et nous purifie par la grâce du Christ. L’alliance du baptême apporte la rémission des péchés Marc 1:4; l’alliance du don du Saint-Esprit apporte la sanctification 3 Néphi 27:20; le serment et l’alliance de la prêtrise nous promettent le renouvellement de notre corps Doctrine et Alliances 84:33 et les alliances prises dans le temple nous permettront un jour d’avoir la vie éternelle Doctrine et Alliances 132:19. Chaque dimanche, nous renouvelons ces alliances en prenant la Sainte-Cène. En faisant cela, notre joie est complète et nous sommes « … préservés des souillures du monde […] » Doctrine et Alliances 59:9. En fait, Ésaïe promet qu’en mettant en pratique nos alliances, notre « lumière poindra comme l’aurore et [notre] guérison germera promptement […] » Ésaïe 58:8. Les alliances guérissent notre âme et nous conduisent au Christ.  

PERSÉVÉRANCE

John the Baptist

La dernière exigence pour une véritable guérison est de persévérer jusqu’à la fin. Persévérer c’est beaucoup plus que seulement « […] s’agripper à la barre de fer […] » 1 Néphi 8:24. Cela signifie vivre activement l’évangile de Jésus‑Christ. Nous devons croire que les prières seront répondues. Je pense souvent à l’exemple de Zacharie. L’ange Gabriel lui a dit « Ne crains point […], car ta prière a été exaucée » Luc 1:13. Il est clair dans les écritures que l’épouse de Zacharie, Élisabeth, était trop âgée pour avoir un enfant, mais Zacharie a continué à demander au Seigneur. Sa persévérance a été récompensée par la naissance d’un fils duquel le Christ a déclaré qu’il était « […] plus qu’un prophète » Luc 7:26. La persévérance nous amène la promesse de la vie éternelle, « […] qui est le plus grand de tous les dons de Dieu » Doctrine et Alliances 14:7.

Jesus Christ

Le Sauveur Jésus-Christ est le baume guérisseur pour toutes les maladies physiques, émotionnelles et spirituelles. Grâce à la générosité dans le service, à la repentance, aux alliances et à la persévérance jusqu’à la fin, nous bénéficions de son influence bienfaitrice. En venant à Lui avec foi et en toute confiance, Il « … [nous] secourra selon [nos] infirmités » Alma 7:12. Son sacrifice expiatoire […] essuiera toute larme de [nos] yeux » Apocalypse 21:4. Il est le médecin de notre âme.